Les range Rover volées en France étaient revendues…En Afrique

Un vaste réseau de vols de Range Rover en France a été démantelé. En effet, les malfaiteurs exportaient les voitures vers l’Afrique de l’ouest pour les revendre.

L’enquête avait commencé fin 2015, lorsqu’une augmentation significative de vols de Range Rover Evoque avait été constatée en Ile-de-France, pour un préjudice de plusieurs millions d’euros, « chaque voiture coûtant au moins 400.000 euros », a précisé la gendarmerie du Val-D’Oise dans un communiqué.

En janvier, une étude publiée par le magazine Auto Plus réalisée à partir de données récupérées auprès d’assureurs, plaçait la Range Rover Evoque à la deuxième place des véhicules préférés des voleurs, en raison de sa « vulnérabilité au vol électronique ».
« Les enquêteurs ont mis au jour un vaste réseau spécialisé dans le vol de véhicules de luxe. La mécanique bien rodée permettait l’acheminement d’un conteneur chargé de plusieurs véhicules volés tous les quinze jours à destination de l’Afrique », a expliqué la gendarmerie.

Mardi, cent cinquante (150) enquêteurs ont procédé à l’interpellation de dix trafiquants et à une perquisition de nombreuses voitures et pièces de véhicules volés, deux armes de chasse, de l’argent liquide, alors que « d’importantes saisies en avoirs criminels sont à envisager », assurent les gendarmes.