Les journalistes ivoiriens en congrès ordinaire pour élire un nouveau président

Les journalistes ivoiriens réunis au sein de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) sont en congrès ordinaire depuis, samedi, pour un élire un nouveau président autour du thème, « UNJCI, 25 ans après: bilan et perspectives », a constaté l’Agence de Presse Africaine (APA) sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Sivori Boga, du Comité d’Organisation de ce congrès a d’entrée précisé que ces assises se déroulent autour des 25 ans de cette union qui « constitue l’âge de la maturité ».

Un comité scientifique, un comité électorale et un comité d’organisation qui comprennent des représentants des différentes listes en compétition pour la présidence de

l’UNJCI ont été mis en place pour favoriser, selon lui un climat apaisé au cours de ce congrès qui devait

initialement se tenir en août dernier. « Faisons preuve de dépassement de soi, de maturité pour que ce congrès se tienne dans un climat de paix », a –t-il exhorté

Le Président sortant Moussa Traoré abondant dans le même sens a souhaité que ce congrès qui a pour thème central, « UNJCI, 25 ans après: bilan et perspectives » passe dans un esprit de fraternité et de confraternité ».

« L’enjeu de cette rencontre c’est la réaffirmation de la maturité de l’UNJCI », a fait savoir Moussa Traoré qui a dirigé cette union des journalistes durant 3 ans.

Plusieurs associations et groupements de presse ont apporté leur soutien à l’UNJCI entre autres le groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) , l’Organisation des journalistes professionnels de Côte d’Ivoire (OJPCI), le Forum des Directeurs de publication de Côte d’Ivoire (Fordpci), le Syndicat national de la presse privée de Côte d’Ivoire.

Deux listes sont en compétition pour prendre la tête de l’UNJCI au terme de ce 9ème congrès qui s’achève dimanche. Il s’agit de la liste conduite par le président sortant Moussa Traoré dit «MT» et de celle conduite par Vamara Coulibaly.