Les importations ont augmenté de 28 milliards au mois de mai

Les importations de biens du Sénégal durant le mois de mai 2016 ont connu une hausse de 13% comparé au mois précédent, a-t-on appris mardi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Ces importations sont passées de 215,1 milliards FCFA au mois d’avril 2016 à 243,1 milliards FCFA au mois de mai 2016, soit une augmentation de 28 milliards FCFA(1 FCFA équivaut à 0,0017 dollar). « Cette augmentation reflète, essentiellement, la hausse de la valeur des achats à l’étranger de produits pétroliers (plus 29,4 milliards), notamment d’huiles brutes de pétrole (plus 24 milliards) », souligne la DPEE.

Les importations de produits raffinés de pétrole ont, également, progressé de 5,4 milliards FCFA. En revanche, des baisses sont observées, notamment, au niveau des importations de machines, appareils et moteurs (moins 6,8 milliards), de produits alimentaires (moins 3,3 milliards) et de véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles (moins 2,2 milliards).

Concernant la contraction des importations de produits alimentaires, la DPEE note qu’elle traduit, essentiellement, la diminution des achats de riz (moins 12,1 milliards). Elle a été légèrement atténuée par l’augmentation des importations de froment et méteil (plus 5,3 milliards) et d’ huiles et graisses animales et végétales (plus 0,9 milliard).

« En glissement annuel, souligne la DPEE, les importations de biens ont augmenté de 30,9% (plus 57,4 milliards), tirées particulièrement par la hausse des achats de produits pétroliers (plus 21,8 milliards), de produits alimentaires (plus 13,2 milliards), de véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles (plus 3,9 milliards) et de produits pharmaceutiques (plus 2,9 milliards).

S’agissant des importations de machines, appareils et moteurs, elles ont reculé de 3,4 milliards FCFA.

En cumul sur les cinq premiers mois de 2016, les importations de biens sont évaluées à 1139 milliards FCFA contre 1126,1 milliards FCFA un an auparavant, soit une hausse de 1,1% (plus 12,9 milliards) imputable, essentiellement, aux importations de produits alimentaires (plus 25,1 milliards), de machines, appareils et moteurs (plus 8 milliards), de véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles (plus 5 milliards) et de produits pharmaceutiques (plus 3,6 milliards).

En revanche, note la DPEE, un net repli a été observé dans les importations de produits pétroliers (moins 43,4 milliards) en liaison, principalement, avec les achats de produits raffinés (moins 39,8 milliards).