Selon le New York Times et le Huffington Post, Donald Trump chamboule la vie à la Maison Blanche. « Je pense vraiment que Donald Trump n’est pas un président sain d’esprit », avance Eliot Cohen, ancien collaborateur de George Bush pendant 26 ans.

Cela fait moins de 20 jours que Donald Trump s’est installé à la Maison Blanche et pourtant, son arrivée a bouleversé les habitudes instaurées par son prédécesseur pendant huit ans.

Serviettes et réveil à 3h du matin
C’est que la manière de fonctionner de Donald Trump commence à inquiéter ses propres collaborateurs à la Maison Blanche. Selon l’un d’entre eux, qui a préféré garder l’anonymat dans le Huffington Post, les exigences du nouveau président des États-Unis sont « bizarres ».

Par exemple, Donald Trump aurait déposé une plainte officielle parce que les serviettes, mises à sa disposition dans l’avion présidentielle, n’étaient pas assez douces pour ses mains. Un soir, il aurait réveillé Michael Flynn (son conseiller en sécurité) à trois heures du matin pour lui demander le taux du dollar. Ce dernier lui a conseillé de s’adresser à un autre collègue, bien plus inspiré que lui dans ce domaine. Une autre source affirme que Donald Trump est tellement pressé qu’il exige que les informations écrites doivent être rédigées sur une seule page.

« Il n’est pas sain d’esprit »
Le Huffington Post a voulu demander l’avis de plusieurs anciens membres de la Maison Blanche. Eliot Cohen, qui a travaillé pour George Bush, n’en revient toujours pas. « Je l’ai aidé pendant 26 ans et je n’ai jamais vu de telles choses. Je pense vraiment que Donald Trump n’est pas un président sain d’esprit. C’est ce qui arrive quand on rend un président narcissique ».

Ce n’est pas la première fois que des informations sur les membres du personnel de Donald Trump fuitent dans la presse. Il y a trois jours, le New York Times rapportait que le nouveau président des États-Unis aimait réunir ses collaborateurs dans le noir dans la « cabinet room ». Lors d’une réunion, les membres du cabinet n’ont effectivement pas réussi à faire fonctionner les interrupteurs de la salle. La sortie n’a pas été plus glorieuse, puisqu’ils ont dû tester presque toutes les portes jusqu’à trouver une issue.

Deux journalistes du New York Times ont remarqué que Donald Trump aimait se retirer souvent vers 18 h 30, dans la Maison Blanche où il passait le reste de la soirée et de la nuit tout seul. En effet, Melania et Bannon sont retournés vivre à New York. Le président a donc du temps pour tweeter, regarder la télévision, prendre des appels de ses conseillers ou « pour explorer sa nouvelle maison », précisent Glenn Thrush et Maggie Haberman.

En peignoir
Ce n’est pas un scoop: Donald Trump aime tout ce qui brille. Les rideaux du bureau ovale sont désormais jaune vif (ils étaient de couleur brique pour Barack Obama). Il a aussi fait installer de nouveaux et grands écrans pour regarder les informations, notamment dans sa salle à manger.

Les journalistes du New York Times prétendent aussi que Donald Trump préfère s’informer la nuit, dans sa chambre et en peignoir. La Maison Blanche, à travers la voix de Sean Spicer, a démenti ce lundi : « Le président ne porte pas de robe de chambre. Il n’en possède même pas. » Rapidement, des centaines de tweets ont fleuri avec de vieilles photos de Donald Trump en peignoir. Un compte twitter « POTUS’Bathrobe » a même été créé. Son premier tweet ? « Oh si, j’existe! »

Andrew Jackson
Certains spécialistes n’ont pas hésité à comparer Donald Trump à Andrew Jackson, le septième président des États-Unis. Hyperpopuliste, nationaliste, il était réputé pour son style brutal et violent et décrié pour avoir soutenu la déportation des Amérindiens à l’ouest du Mississipi et l’esclavage.

Lundi, Donald Trump a une nouvelle fois attaqué le New York Times, après cet article. « Le NYT écrit absolument de la fiction à mon sujet. Ils ont tort depuis deux ans, et maintenant ils montent de toute pièce des nouvelles et des sources! », a-t-il écrit sur Twitter.

7sur7.be

PARTAGER