Le staff de Papa Wemba annonce des poursuites à l’encontre de tous les auteurs de la rumeur d’empoisonnement

Marie Laure Yaone, manageur principal de l’artiste Congolais Papa Wemba, décédé dimanche au petit matin après s’être écroulé sur la scène du Festival des Musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA) à Abidjan, a annoncé l’intention du staff de l’artiste de poursuivre en justice les auteurs de la rumeur d’empoisonnement de Papa Wemba qui circule sur les réseaux sociaux.
C’est au cours d’une rencontre avec le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Bandaman Maurice que Marie Laure Yaone a fait cette annonce, rapporte une note d’information de la Commission communication du FEMUA. cette note a en outre indiqué que le ministre Congolais de la culture a fait un démenti de cette rumeur dans une déclaration à la télévision nationale congolaise.

Marie Laure Yaone a au nom de l’ensemble du staff remercié le Gouvernement ivoirien pour le soutien apporté au staff et à la famille depuis le tragique événement. « Papa aimait tellement la Côte d’Ivoire qu’il a voulu mourir en Côte d’Ivoire », a dit le manager principal de l’artiste. Elle a en outre indiqué que « cela faisait plusieurs mois qu’il disait qu’il souhaitait mourir sur scène ».

Le ministre Bandaman Maurice a réitéré les condoléance de l’Etat ivoirien au staff de l’artiste. Au nom de l’Etat ivoirien il a remis 500.000F CFA à chacun des chanteurs et danseurs et 1 million de F CFA à chacun des deux manageurs.

Un hommage artistique a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi à Abidjan avant le rapatriement vers Kinshasa de la dépouille de l’artiste jeudi dernier où il sera inhumé le mardi 3 mai prochain.