Le président Zuma sommé de rembourser 500 000 dollars au Trésor

Le président Jacob Zuma a été sommé de rembourser un demi-million de dollars au gouvernement sud-africain pour des travaux de modernisation– sans rapport avec la sécurité—de son domaine privé de Nkandla Village (province du Kwazulu Natal), a annoncé le Trésor national.
Le Trésor, qui a été chargé par la Cour constitutionnelle de déterminer le montant à payer au gouvernement pour cet abus, a soumis lundi son rapport sur la question, à l’approbation du tribunal.

Les travaux en cause qui ont été effectués au domicile de Zuma concernent le centre des visiteurs, l’amphithéâtre, le kraal du bétail, la course de poulet et de la piscine.

Zuma aura un délai de 45 jours après l’approbation du rapport par la Cour, pour restituer les fonds au gouvernement.

“Le pourcentage raisonnable des coûts estimés que le président aurait à payer personnellement serait 87,94%. Ce pourcentage correspond à 500.000 dollars à la date de juin 2009 (lorsque les travaux de modernisation ont été réalisés)”, a déclaré le rapport du Trésor.

Il a ajouté : “ Le 31 mars 2016, la Cour constitutionnelle avait ordonné au Trésor national de déterminer un pourcentage raisonnable du coût total des travaux et de faire un rapport au tribunal sur le résultat de son travail dans les 60 jours suivant la date de la présente ordonnance”.

Le délai de 60 jours expire mardi (28 juin).