Le président mauritanien supprime le Sénat…Un copier-coller de l’occident qui n’a aucune utilité

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a annoncé la suppression du Sénat qui n’est, selon lui, qu’un « copier – coller » d’un cliché étranger n’ayant « aucune utilité ».

Il a fait cette annonce lors d’un discours improvisé au cours d’un meeting populaire mardi à Nema, dans l’extrême est du pays, précisant qu’un amendement constitutionnel dans ce sens sera soumis à un référendum.

Ould Abdel Aziz a également annoncé la création de conseils régionaux qui seront chargés de développer les wilayas (circonscriptions provinciales administratives).

Il a aussi annoncé un dialogue politique inclusif dans les trois ou quatre semaines à venir.

Le président mauritanien a par ailleurs considéré que la situation économique est bonne malgré la chute continue des cours des minerais, notamment le fer qui représente une source principale de recettes pour le pays.

Le chef de l’Etat a souligné que la Banque centrale de Mauritanie dispose à présent de réserves en devises suffisantes pour couvrir 7,7 mois d’importations.

Il a ajouté que le fonds spécial aux recettes pétrolières contient actuellement 30 milliards d’ouguiyas (86 millions de dollars américains)

Ould Abdel Aziz a en outre révélé qu’il ne passe pas un jour sans que des trafiquants de drogue soient arrêtés par les autorités mauritaniennes avec à leur disposition des quantités de stupéfiants qu’ils tentent d’introduire dans le pays