Le président ghanéen veut se servir du pétrole pour doper les emplois

Le président ghanéen, John Dramani Mahama a promis que son gouvernement allait utiliser les ressources pétrolières du pays pour créer plus d’emplois pour les nombreux jeunes en chômage, lit-on, vendredi, dans la presse locale.
Le Ghana a tous les moyens de devenir une plate-forme pétrolière dans la sous-région, a soutenu John Dramani Mahama.
Il a ajouté que, compte tenu de la capacité actuelle d’opération et de stockage de Bulk Oil Storage and Transportation Company Limited (BOST) (la Société d’entreposage et de transport de pétrole en vrac) ainsi que la restructuration de Tema Oil Refinery TOR), rien ne peut empêcher le pays d’exporter du pétrole vers ses pays voisins.

Le Président Mahama s’exprimait jeudi soir devant les étudiants, les responsables gouvernementaux et des facultés de l’Université de la Cote pour leur expliquer comment il compte créer des emplois, s’il est reconduit à la tête du pays pour un deuxième mandat.

Parlant du thème : ‘’Créer des opportunités, l’esprit d’entreprenariat et un Ghana qui évolue », il a qualifié de ‘’bonne nouvelle » le contrat de BOST signé avec les pays voisins, notamment la Côte d’Ivoire, et à la faveur duquel la société ghanéenne devrait fournir environ 35 000 de produits pétroliers.

Ce faisant, a-t-il souligné, le Ghana est sur le point d’assurer une importante distribution des hydrocarbures dans la sous-région.

Le Président Mahama a en outre salué la forte potentialité de succès de TOR grâce à laquelle l’entreprise qui avait disparu, est en train de refinancer ses dettes et de restaurer ses installations de stockage pour la reprise du stockage de pétrole et de ses produits connexes.

Selon le président Mahama, la performance de TOR va résolument aider l’entreprise à reconquérir les succès d’antan comme l’avait prévu l’Osagyefo Dr Kwame Nkrumah, premier président du pays.