Le Président béninois éconduit Bolloré…

Ce n’est pas avec quelques panneaux solaires, une aire de jeux et une poignée de Mini bus qu’il va me convaincre. [..]. Le Port de Cotonou n’est pas à vendre (concédé). Un port est le coeur d’une économie pour les pays comme le notre, on ne peut pas en confier la gestion complète a des occidentaux. Si besoin il y a, nous privilégierons des opérateurs nationaux ou africains.

Je ne critique pas ceux qui l’ont fait, mais nous non, en tout cas pas sous mon mandat. S’il veut être éligible il faudrait qu’il s’allie avec des nationaux qui peseraient au moins 45%. C’est valable pour les autres. Il n’a pas financé ma campagne, je ne lui dois rien.