Le général Kararuza, sa femme et sa fille, tués dans une attaque à Bujumbura

Le général Athanase Kararuza (photo) a été assassiné lundi matin à Gihosha, dans le nord-est de la capitale Bujumbura, a confirmé la présidence burundaise.

Athanase Kararuza, conseiller en matière de sécurité et de défense auprès du 1er vice-président burundais Gaston Sindimwo, a été tué lundi 25 avril au matin avec son épouse et sa fille dans une attaque à Bujumbura. Les auteurs n’ont pas encore été identifiés.

« Le général Athanase Kararuza était en train de déposer sa fille devant le lycée du Saint-Esprit dans le quartier de Gihosha lundi vers 7h15 (5h15 TU) lorsqu’il a été attaqué et tué par un groupe fortement armé », a rapporté un haut responsable burundais, sous couvert d’anonymat.

Ancien numéro 2 de la Misca

« Ils l’ont attaqué à la roquette et à la grenade, sa garde a essayé de répliquer mais malheureusement, le général Kararuza et son épouse ont été tués sur le champ », a poursuivi le responsable burundais. Avant d’ajouter : « Sa fille a succombé à ses blessures à l’hôpital, alors que les médecins tentaient l’impossible pour la sauver ».

Entre fin 2013 et fin 2015, ce général tutsi avait notamment fait partie du commandement militaire de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca), dont il était le n°2.