Le Général Djibrill Bassolé remplacé à la tête de la Franc-maçonnerie burkinabè

Le général Djibrill Bassolé (photo) a été remplacéà la tête de la Grande loge du Burkina Faso qui rassemble les francs-maçons du pays, a-t-on appris de source médiatique. Son remplaçant est ’homme d’affaires burkinabè et ancien ministre, Alain Roger Coeffé
Selon La Lettre du Continent, reprise par certains médias locaux, c’est le 30 avril dernier que M. Coeffé a officiellement pris la tête de la Franc-maçonnerie burkinabè.

‘’Alain Roger Coeffé a été intronisé par Armand Agbogba, grand maître de la grande loge du Sénégal, au cours d’une cérémonie dirigée par Claude Dohou (chargé des affaires de la Grande loge nationale française) et qui était secondé par Karim Kéita, député et fils du chef de l’Etat malien », rapporte le journal.

Ancien ministre sous la révolution et actuel président du conseil d’administration d’Airtel Burkina, Alain Roger Coeffé, était l’adjoint de Bassolé à la Grande Loge du Burkina dont il était le grand chancelier.

Emprisonné à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) pour complicité présumée dans le putsch manqué de mi-septembre 2015 au Burkina Faso, le général Djibrill Bassolé aurait vainement résisté à son éviction de ce poste qu’il a occupé pendant de longues années.