Le Dalaï Lama à la maison blanche

Le président américain Barack Obama recevra le dalaï lama ce mercredi à la Maison Blanche, a annoncé mardi l’exécutif américain, une rencontre qui devrait provoquer une nouvelle fois la colère de la Chine. Ce tête-à-tête avec le chef spirituel des Tibétains, qui n’aura pas lieu dans le Bureau ovale mais dans la « Salle des cartes », ne sera pas ouverte à la presse, a précisé la Maison Blanche dans l’agenda quotidien du président. Les deux hommes se retrouveront à 10H15 (14H15 GMT).

Barack Obama et le chef religieux se sont déjà rencontrés à plusieurs reprises. En février 2014, la Maison Blanche avait pris soin de souligner que ce dernier était reçu « en tant que chef spirituel et culturel respecté internationalement », sous-entendant qu’il n’était pas convié en qualité de dirigeant politique. Cette rencontre avait également été fermée à la presse.

Une « grossière ingérence », s’indignait Pékin En dépit de ces précautions de forme, Pékin avait immédiatement qualifié l’entrevue de « grossière ingérence » dans ses affaires intérieures. Officiellement en retrait de l’action politique, le dalaï lama appelle à davantage d’autonomie pour le Tibet plutôt qu’à une indépendance formelle.