Le cerveau des attentats terroristes du Mali arrêté…Il s’appprêtait à frapper encore

Fawaz Ould Almeida vient de plier l’échine à Bamako, ce jeudi 21 avril. Soupçonné d’avoir commis plusieurs attentats, ce dangereux terroriste vient de tomber dans les mailles des filets des forces spéciales qui le traquaient depuis belle lurette. Son arrestation a donc permis d’annihiler plusieurs autres projets d’attentats très imminents, apprend-on de Rfi.

Fawaz Ould Almeida, pris la main dans le sac

Fawaz Ould Almeida a été chopé hier alors qu’il s’apprêtait à frapper encore le Mali. Auteur présumé de plusieurs attaques dont celle du restaurant La Terrasse et de l’hôtel Radisson Blu de Bamako, ce terroriste invétéré réussissait à s’échapper après chaque attaque. Mais, selon une méthode savamment orchestrée par les fins limiers de la capitale malienne, le chef des opérations de la Katiba du groupe jihadiste Al-Mourabitoune est tombé comme un fruit mûr. Appréhendé alors qu’il mijotait encore un sale coup, ce fidèle lieutenant de Mokhtar Belmokhtar a aussitôt été placé en détention en lieu sûr à Bamako.

Cette arrestation sonne véritablement comme un coup de maître pour les forces de défense et de sécurité maliennes. Elle est d’autant plus salutaire dans la mesure où ce malfrat était sur le point de frapper à nouveau le Mali. En attestent ses propres aveux et surtout l’arsenal qui a été découvert lors de la perquisition à son domicile , composé d’un important lot d’explosifs et d’armes de guerre. Ces cibles privilégiées seraient les Occidentaux et ceux qui collaboreraient avec eux. Les autorités et surtout la population maliennes peuvent donc souffler d’avoir été débarrassées de ce sanguinaire. Mais la vigilance doit rester de mise, car ses autres combattants seraient encore tapis dans l’ombre.

La stratégie du président Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) d’encourager ses hommes en augmentant leur solde et surtout leurs moyens d’intervention est en train de porter ses fruits. Vivement que cette vigilance se pérennise.