Le canadien Endeavour Mining lève 110,7 millions de dollars pour financer ses projets aurifères en Afrique de l’Ouest

La compagnie minière canadienne Endeavour Mining vient de lever avec succès, un montant de 110,7 millions de dollars pour financer ses projets aurifères en Afrique de l’Ouest.

Les fonds seront utilisés, entre autres, pour accélérer le potentiel de croissance interne de la société, en élargissant de manière significative les programmes d’exploration en cours, pour tirer parti de son portefeuille d’exploration ouest-africain..

Endeavour détient six mines dans la sous-région : Agbaou et Ity (Côte d’Ivoire), Houndé et Karma (Burkina Faso), Tabakoto (Mali) et Nzema (Ghana).

En 2016, elle s’attend à produire entre 575 000 et 600 000 onces d’or, à l’exception de Karma qui est à l’étape de mise en service.

Au Burkina Faso, Endeavour a lancé en fin juin, les travaux de construction de Houndé (ouest) qui devrait entrer en production en fin 2017, avec une production annuelle moyenne de 190 000 onces sur 10 ans.

La mine va représenter 200 milliards de F CFA d’investissement.

La production globale de la compagnie, selon les prévisions, sera de 900 000 onces avec la nouvelle mine de Houndé, d’ici 2018.