Le Burkina Faso baisse le prix du carburant de 50 FCFA

Les prix du litre du carburant à la pompe au Burkina Faso ont connu une nouvelle baisse de 50 FCFA, a-t-on constaté lundi, à Ouagadougou.

Avec cette diminution qui a commencé en fin de semaine dernière, le prix du litre du Super 91 est passé de 652 à 602 FCFA et celui du gasoil de 576 à 526 FCFA, soit des baisses de 50 FCFA.

Interrogés sur le sujet, les Ouagalais ont salué la mesure mais souhaitent, pour la plupart, qu’elle soit suivie de répercussion sur les prix du transport.

En effet, le prix du carburant avait connu une baisse de 50 francs CFA au cours de l’année 2015, au moment où le pays était en pleine période de transition.

Malheureusement cela n’avait pas eu d’influence sur les coûts de transports, nonobstant les requêtes et les critiques des consommateurs ainsi que leurs représentants.

Le gouvernement burkinabè avait annoncé la baisse des prix des hydrocarbures pour « soulager la souffrance des populations ». Cette mesure de réduction des prix faisait partie des revendications des syndicats lors de la fête du travail, le 1er mai.