La presse ivoirienne s’enrichit d’un nouvel hebdomadaire satirique

La presse ivoirienne s’enrichit d’un nouvel hebdomadaire qui sera sur le marché, le mercredi 9 mars, a-t-il dans un entretien ce dimanche à nos confrères de appris APA.

Le journaliste Moriba Magassouba reprend la plume, en mettant sur le marché, très concurrentiel de la presse ivoirienne, ‘’L’Agouti Râleur », un hebdomadaire satirique de 16 pages qui paraîtra chaque mercredi à partir du 9 mars.

‘’L’Agouti Râleur, c’est le petit rongeur qui va croquer l’Ebola de la bêtise humaine tant du pouvoir public que du citoyen lambda », avance Moriba Magassouba, estimant qu’il y a ‘’énormément de place pour la presse satirique qui est tout sauf un genre mineur ».

‘’ La jeune et non moins professionnelle équipe rédactionnelle et moi, allons mettre à nu les excès des pouvoirs, la mauvaise gouvernance. Car tout pouvoir, quelque soit, a toujours tendance à aller à des excès » dénonce M. Magassouba qui regrette que ‘’la presse dans son ensemble n’assume pas pleinement son rôle de 4è pouvoir ».

L’Agouti Râleur a l’ambition, selon lui, de ‘’mettre le doigt sur les plaies qui minent la société qu’elles soient imputables au pouvoir qu’au citoyen lambda dont nous dénoncerons l’incivisme, les déviances et autres travers sociaux », prévient l’ex- Rédacteur en chef du magazine panafricain Africa International.‘’ Nous traiterons l’actualité aussi bien en Côte d’Ivoire que dans la sous-région », précise-t-il.

Ex-Correspondant régional de Jeune Afrique puis Directeur du bureau régional de Panapress, Moriba Magassouba, journaliste émérite est historien et écrivain.