La Côte d’Ivoire va rendre hommage à Papa Wemba

Papa Wemba, 66 ans, légende de la musique congolaise est décédé après un malaise survenu sur scène à Abidjan. Le chanteur avait connu ces dernières années quelques ennuis de santé, selon des sources proches des organisateurs du festival. Il souffrait notamment du paludisme, a appris Jeune Afrique. Il faut aussi noter que la veuve de l’artiste, Marie Rose est arrivée lundi 25 avril à Abidjan en provenance de Kinshasa avec une délégation de six personnes. Parmi eux, le gouverneur de la région natale de Papa Wemba, Sankuru, le Pr Ulungu Lukata Bertholdeux. Celle que tous les fans de Papa Wemba appellent, affectueusement, « Maman Marie-Rose Amazone » est arrivée dans la capitale ivoirienne pour organiser le rapatriement du corps et les obsèques de la star planétaire.
Le rapatriement de la dépouille mortelle étant annoncé pour le jeudi 28 avril, au lendemain de la soirée d’hommage artistique organisée par le gouvernement ivoirien, sous la férule du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, qui devrait décorer, à titre posthume l’illustre artiste, rapporte « Fraternité matin ». S.E. Mme Isabelle Iboula Ngangeli, l’ambassadeur de Rdc en Côte d’Ivoire en mission au Mali, est rentrée, en urgence, dans la capitale économique ivoirienne, en milieu d’après-midi, et a échangé, outre la veuve de Papa Wemba, avec la délégation familiale forte de six membres venue de Kinshasa (Rd Congo).

Le Pr Ulungu Lukata Berthold gouverneur de Sankuru, la région natale du chanteur décédé a, dans une brève allocution, agréé à la demande des autorités ivoiriennes via le ministre de la Culture et de la Francophonie, de rendre un hommage national à l’icône de la musique congolaise. Notamment, sur la scène du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua) à Abidjan à travers un concert. Le Femua organisera donc mercredi un grand hommage musical au roi de la rumba congolaise. « Une grande veillée artistique pour rendre hommage à l’illustre disparu est prévue dans la nuit de mercredi à jeudi », écrit le commissariat général du festival. « Plus de cent artistes chanteurs et musiciens nationaux et internationaux vont se succéder sur la scène de cette veillée de 21 heures à l’aube », ajoute encore un communiqué du Femua.