La CAF impose une amende à la Gambie pour comportement antisportif

La Confédération Africaine de Football (CAF) a infligé à la Gambie une amende de 5000 dollars pour “comportement antisportif et offensant” lors de son match à domicile contre la Mauritanie, le 29 mars dernier.

Cette décision a été prise lors de la réunion de l’organe disciplinaire de la CAF tenue à Johannesburg en Afrique du Sud, au cours de laquelle un comité de quatre membres présidé par Raymond Hack a examiné tous les rapports de match présentés par les responsables du match Gambie-Mauritanie.

Les officiels du match en question avaient indiqué dans leurs rapports que les spectateurs gambiens étaient soudainement devenus extrêmement hostiles et avaient lancé des projectiles vers le banc mauritanien, obligeant l’arbitre à arrêter le jeu pendant trois minutes pour permettre aux forces de sécurité d’intervenir.

Réagissant à cette sanction pécuniaire, la Fédération gambienne de Football (GFF) a publié un communiqué destiné aux supporters des Scorpions pour les appeler au respect de l’esprit de fair-play, l’esprit sportif et l’esprit du jeu, afin d’éviter d’autres sanctions financières lourdes qui constituent un fardeau supplémentaire pour l’organe dirigeant du football en Gambie.

Le GFF a déclaré que les associations nationales, les clubs et les responsables du football en Gambie étaient chargés de veiller à ce que le football ne soit pas dénaturé.

Les Scorpions avaient fait un match nul vierge contre la Mauritanie dans la deuxième manche de leur tour préliminaire de Coupe d’Afrique des Nations à Banjul en mars 2016.

Ils avaient perdu la première manche 2-1 à Nouakchott.