Koffi Olomidé expulsé du territoire kényan

Dans la soirée, la Commission nationale sur le genre et l’égalité avait publié un communiqué appelant l’Inspecteur général de la police kényane à ouvrir immédiatement une enquête.

« Le chanteur a été emmené au poste de police de l’aéroport et pourrait être inculpé rapidement », a indiqué à l’AFP une source policière.

Mais après une nuit de garde de vue au poste de police de l’aéroport international Jumo Kenyatta, Koffi Olomidé a été expulsé vers la RD Congo, ont rapporté samedi Citizen TV Kenya qui suit de près l’affaire.

En août 2012, le chanteur avait été condamné à Kinshasa à trois mois de prison avec sursis pour « coups et blessures volontaires » contre son producteur