JO-2016 : Le boxeur marocain soupçonné de harcèlement sexuel est « innocent »

Le boxeur marocain Hassan Saâda, toujours en détention provisoire pour son accusation présumée de harcèlement sexuel, est « innocent », selon la délégation marocaine aux Jeux Olympiques de Rio au Brésil.

« L’avocat de la délégation est en train de faire les démarches nécessaires pour le libérer », a déclaré le chef de la délégation marocaine aux JO, Nourredine Ben Abdennebi, soulignant que le pugiliste marocain est « innocent ». Le responsable espère que l’athlète sera libéré « dans les deux ou trois jours ». La police brésilienne avait indiqué, le 5 août, que Saâda a été placé « en détention provisoire pour quinze jours ». Dans un communiqué publié le 6 août, la Fédération royale marocaine de boxe estimait que « tout accusé est présumé innocent jusqu’à ce que le délit soit prouvé ».

Et d’ajouter que le boxeur marocain « déclare sur l’honneur que le personnel d’entretien est passé et a demandé des pin’s qui leur ont été offerts et qu’il ne comprend pas les faits reprochés ». Suite à son arrestation, le boxeur a dû déclarer forfait pour son combat qui avait eu lieu le 7 août.