Jean Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison

Sa décision était attendue, elle vient de tomber. La Cour Pénal Internationale a prononcé ce mardi la peine retenue à l’encontre de Jean-Pierre Bemba. La CPI qui avait reconnu l’ancien vice-président congolais, coupable de crimes de guerre et crimes contre l’humanité, a retenu 18 ans de prisons ferme.

La Cour Pénal Internationale a prononcé une peine contre Jean-Pierre Bamba. La plus haute personnalité à être condamnée par la CPI est reconnue coupable de crimes de guerre et de crime contre l’humanité. L’ancien vice-président congolais, riche homme d’affaires devenu chef de guerre, a été reconnu coupable le 21 mars dernier de la vague de meurtres et de viols commis par sa milice en Centrafrique entre octobre 2002 et mars 2003. A cet effet, le procureur général de la Cpi avait requis “25 ans de prison au minimum”. Rappelons que c’est après qu’il a quitté Kinshasa en 1999 que Jean Pierre Bemba, a créé et dirigée le Mouvement de libération congolais (MLC). Cette milice a régné en maître aux débuts des années 2 000, dans la région de l’Équateur et une partie du nord-est du pays.