Israël a mené des dizaines de raids à Gaza après un tir de roquette

L’aviation et les chars israéliens ont bombardé des dizaines de cibles dans la bande de Gaza faisant quatre blessés, en réponse à un tir de roquette de l’enclave palestinienne sur le sud d’Israël, ont indiqué des responsables lundi

« Nous avons frappé plusieurs dizaines de cibles dans la bande de Gaza », un territoire contrôlé par le mouvement islamiste Hamas et soumis à un blocus israélien, a indiqué à une porte-parole de l’armée.

Dimanche, une roquette tirée de la bande de Gaza s’est écrasée en plein jour entre deux bâtiments au coeur de la ville israélienne de Sdérot, située à 4 km de la bande Gaza, sans faire ni victimes ni dégâts, selon la police israélienne.

Un porte-parole du Hamas à Gaza, Sami Abou Zouhri, a accusé Israël « d’escalade » et affirmé que cette « agression ne parviendrait pas à imposer de nouvelles règles à la résistance (palestinienne) ».

Depuis janvier 2016, 14 roquettes tirées de Gaza se sont abattues en territoire israélien, selon l’armée. Les frontières entre la bande de Gaza et Israël sont toujours sous tension depuis le conflit de 2014, le Hamas et l’Etat hébreu restant en situation de guerre larvée.