Inde : plus de 100 morts dans l’incendie d’un temple

Au moins 100 personnes ont péri dans la nuit de samedi à dimanche dans un incendie dans un temple du sud-ouest de l’Inde, où la foule était massée pour assister à un feu d’artifice.

Plus de 250 autres ont également été blessées dans cette catastrophe vraisemblablement provoquée par l’explosion non contrôlée d’engins pyrotechniques dans le temple hindou de Puttingal Devi dans la ville côtière de Paravur, dans le Kerala, lors de ces célébrations liées au Nouvel An hindou.

Oommen Chandy, le chef de l’exécutif de cet Etat du sud de l’Inde, avait d’abord parlé de 79 victimes. Pompiers et policiers ont été à pied d’oeuvre une partie de la nuit pour combattre les flammes dans ce temple situé dans le district de Kollam et porter secours aux victimes.

Des images diffusées à la télévision ont montré une série de grosses explosions et des panaches de fumée, ainsi que des blessés arrivant dans les hôpitaux locaux. L’incendie a débuté après 03H00 du matin (21H30 GMT samedi). Les incendies et bousculades sont fréquents dans les temples et lors d’événements religieux en Inde, souvent à cause de faibles mesures de sécurité et de normes de sécurité laxistes. « La situation est désormais sous contrôle », a déclaré à NDTV le ministre de l’Intérieur du Kerala, Ramesh Chennithala