Inauguration de Fatako en Guinée…Macky envoie un émissaire, Alpha Condé boude

Fatako, le 29 avril 2016, une date historique pour la Guinée et le Foutah Djallon.

Alors que plusieurs personnalités et délégués étrangères, dont le conseiller spécial du Président sénégalais, Macky Sall sont venus de partout dans le monde.

Le gouvernement guinéen a décidé de bouder la cérémonie inaugurale de la mosquée de Fatako. Aucun ministre, ni gouverneurs ou préfets n’étaient présents. Le sous-préfet de Fatako n’a pas répondu à l’invitation, alors qu’on parle de Dieu n’ont pas de la politique.
De la ligue islamique au grand imam de la grande mosquée de Conakry, Fayçal, les absences ont été remarquables.
Même certains fils de la localité qui travaillent avec le gouvernement guinéen ont boudé la cérémonie.
L’histoire retiendra que l’inauguration de la mosquée a été une réussite totale.
Par contre des hommes et femmes incontournables de l’échiquier politique Guinéen étaient présents, c’est le cas du chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, accompagné de plusieurs autres personnalités, également de l’ancienne première dame de la République, Henriette Conté. Pour la petite histoire, son mari, le Président Lansana Conté avait assisté à la pause de la première pierre en 2001 pour la construction de cette maison de Dieu.