Idris Déby bloque toujours internet au tchad

Réunion à N’Djaména du projet de la Dorsale TransSaharienne à fibre optique: quelle comédie, le Tchad bloque l’accès à internet !

Réunis à partir de samedi dans la capitale tchadienne, les ministres en charge des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) d’Algérie, du Mali, du Niger et du Tchad planchent sur une stratégie pour interconnecter les trois régions d’Afrique du nord, de l’ouest et du centre, a déclaré le ministre tchadien des Postes et NTIC, Mahamat Loani.

« L’interconnexion de ces pays par une large bande va contribuer à la réduction des coûts élevés de consommation électroniques dans la sous-région, à l’intégration continentale, à la création d’emplois sous toutes ses formes et à l’extension de la production des biens et des services, contribuant ainsi à la réduction de la pauvreté et de la fracture numérique », a-t-il précisé M. Loani.

Le document soumis aux ministres pour validation porte sur la reconnaissance de la nature du trajet en termes de contraintes naturelles, structurelles et organisationnelles. Sa validation permettra la construction et l’exploitation de la dorsale transsaharienne à fibre optique devant relier l’Algérie, le Niger et le Tchad.

Ce projet est financé par la Banque africaine de développement (BAD). « Elle permettra d’accélérer la diversification des économies des pays bénéficiaires à travers l’accès des populations, des entreprises à des services de télécommunications de qualité et à des coûts plus abordables », a affirmé son représentant résident au Tchad, Michel Djiena Wembou.

Il a promis que son institution ne ménagerait aucun effort pour la concrétisation de ce projet intégrateur.

TchadConvergence