HSF magnifie le geste du Pape à LESBOS et encourage le royaume chérifien

L’Union Européenne poursuit sa stratégie de gérer hors de  ses frontières quel qu’en soit le  prix les flux migratoires consécutifs aux crises  en Syrie, en Afghanistan, en Irak et dans la corne de l’Afrique.

Il ne se passe pas un jour sans que la presse relate des déferlantes en Grèce et en Turquie. L’opinion publique ne cesse  de condamner le manque de volonté politique des Etats Européens , les discriminations et les pratiques inhumaines dont sont victimes des migrants  dans les camps de rétention qui ne garantissent aucun droit aux réfugiés  classifiés et catégorisés .

Face à cette situation sa sainteté le Pape François  ne cesse  par ses interventions, ses discours et ses initiatives de compatir, d’interpeler la conscience universelle et d’exiger de l’Europe  une autre politique tenant compte de la réhabilitation de la dignité humaine des migrants. HSF magnifie l’engagement du pape François  et ses initiatives par cette visite à l’ile grecque de LESBOS.

Tanger, Ceuta et Melilla sont les trois lieux de convergence d’une grande majorité des migrants subsahariens candidats à l’émigration  vers l’Europe via l’Espagne. Des centaines d’hommes, femmes et enfants, jeunes pour la plupart attendent  désespérément une occasion pour traverser la méditerranée  dans l’espoir d’une insertion hypothétique dans des processus de création  et d’accumulation de ressources financières pour sortir d’une pauvreté que les pouvoirs de leur pays ont créée et entreprise  au travers de projets et programmes  de lutte  contre la pauvreté.

L’attente des migrants subsahariens est souvent très longue, tragique voire dramatique   .

S’il est vrai qu’on est loin du ghetto de Calais qui charrie souffrance, discrimination, rejet et indifférence, il n’en demeure pas moins exact que les migrants subsahariens sont dans une véritable impasse.

Toutefois HSF encourage le royaume chérifien qu’elle considère à juste titre comme un pays de transit et d’accueil dans cette dynamique de traitement d’égale dignité des migrants  dans une perspective  de restauration de la dignité humaine.

A ce titre HSF  félicite le conseil national   des droits de l’homme du Maroc  qui a mis en place un dispositif de veille et d’alerte.

Dans une perspective d’anticipation de gestion prospective de la diversité, de la complexité  et de la transversalité de la migration eu égard  au contexte et à l’environnement géopolitique et géoéconomique  le long du fleuve Niger, HSF lance un appel au président en exercice de la CEDEAO  pour qu’il exerce  un leadership plus actif dans la crise malienne, la menace terroriste et la radicalisation qui risquent de déstabiliser la sous-région.

 Boubacar Seye

Président d’Horizon sans Frontières