HSF dénonce la complicité d’un marchandage entre le guichetier (La Turquie) et le Douanier (UE) dans une dynamique inhumaine

Tirant les leçons de la tentative avortée de gestion via le Frontex, des flux migratoires en dehors de l’Europe, par le refoulement des migrants à partir de camps installés au Maroc, l’Europe revient à la charge par la mise en œuvre d’une stratégie  inhumaine de filtrage, de sélection, et de renvoi des réfugiés syriens, afghans, irakiens et autres à partir de la Turquie.

Cette stratégie fait de la Turquie le guichetier qui a accepté de faire le travail de filtrage et de renvoi des immigrés en détresse. En contrepartie de 3 milliards d’euros, de visas vierges proportionnels au nombre de réfugiés refoulés et de la réouverture aux négociations à son adhésion à l’Union Européenne.

La facture est salée, le guichetier est grassement payé.

L’Union Européenne quant à elle est dans son rôle de douanier, qui exerce en dehors de ses frontières une sélection judicieuse pour désigner le profil et le faciès des réfugies à accueillir.

Les réfugiés sélectionnés ne le sont pas par humanisme. Il s’agit au travers de l’immigration choisie de disposer de ressource humaine de qualité pour produire plus et à moindre cout.

Cette nouvelle forme d’économie des migrations est malheureusement enveloppée par un discours émaillé d’amalgames entre l’Islam, migration   et  terrorisme pour la stabilité et la sécurité, une façon malhonnête de se donner une bonne conscience en choisissant un bouc émissaire qualifié de barbare, de criminel et de lâche.

Horizon sans frontières s’insurge énergiquement contre cette stratégie qui fait fi à la dignité humaine et au respect des conventions internationales. HSF entend en partenariat avec les organisations de la société civile africaine et européenne mener un plaidoyer et mettre en œuvre des synergies d’action pour lutter contre cette dérive inhumaine et la manipulation de l’opinion publique en dévoilant les véritables intentions du guichetier Turc et du douanier Européen.

Boubacar Seye

Président d’Horizon Sans Frontières