Hollande au Nigeria pour un sommet consacré à la lutte contre Boko Haram

Le président français représentera lui-même son pays alors que les États-Unis et le Royaume-Uni ont dépêché leurs ministres des Affaires étrangères.

Deux ans après le premier sommet consacré à la secte islamique Boko Haram (le 17 mai 2014, à Paris), les présidents de plusieurs pays membres de la Commission du bassin du lac Tchad (Nigeria, Cameroun, Niger, Tchad) doivent se retrouver le 14 mai à Abuja.

L’hôte du sommet, le chef de l’État nigérian, Muhammadu Buhari, accueillera aussi ses trois alliés occidentaux. Les États-Unis et le Royaume-Uni seront représentés par John Kerry et Philip Hammond, leurs ministres des Affaires étrangères. Et c’est François Hollande en personne qui représentera la France, histoire de montrer son engagement pour la sécurité en Afrique et… son intérêt pour le marché du Nigeria, première puissance économique du continent.