Guinée : Journée « sans presse » mardi, pour protester contre l’assassinat d’un reporter

La presse indépendante guinéenne a décidé de passer à la vitesse supérieure en décrétant une journée « sans presse » pour le mardi 9 février, pour protester contre l’assassinat du journaliste reporter Elhadj Mohamed Diallo, tué devant le siège de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), vendredi dernier.
Cette journée « sans presse » sera précédée ce lundi d’une marche des journalistes, qui va se dérouler sur quelques kilomètres, au quartier des affaires de la capitale.

Les associations de presse comptent également ester en justice, en se portant partie civile suite à la mort du reporter Elhadj Mamadou Diallo.

Ce dimanche après-midi la victime a été inhumée au cimetière de Soloprimo, situé dans la banlieue de la capitale, en présence d’une foule nombreuse de journalistes et de parents venus lui rendre un dernier hommage.

Le gouvernement guinéen promet de faire toute la lumière sur cette affaire qualifiée de « crime crapuleux » par la corporation.