Guinée Bissau : Le FMI suspend son appui budgétaire à l’Etat

L’annonce de la suspension de l’appui budgétaire à la Guinée Bissau a été faite, hier 23 juin, par Felix Fischer, chef de mission du FMI, à l’issue d’une visite d’évaluation en Guinée-Bissau.

Selon lui, le Fonds monétaire international (FMI) a suspendu son appui budgétaire à la Guinée-Bissau en 2016 en raison de « mauvais crédits » de plus de 12 milliards de francs CFA (environ 20 millions USD). La mission d’évaluation permet aux autorités du FMI et de la Guinée, d’étudier la possibilité de sauvetage financier des banques commerciales et la situation financière.

Le FMI a saisi l’occasion pour exhorter le nouveau gouvernement guinéen à travailler pour le contrôle des recettes et des dépenses publiques.
Du coté du gouvernement, le secrétaire d’Etat au Budget, Orlando Mendes Veigas, dans une brève déclaration à la presse se veut rassurant. « Le gouvernement va travailler avec ses partenaires afin de résoudre ce problème », assure-t-il.

Cette mission a permis également au FMI de demander aux autorités guinéennes, de procéder à la réduction des dépenses publiques et à l’augmentation des recettes, afin de « combler les lacunes financières relevées dans le budget de l’Etat ».
La Guinée-Bissau traverse depuis plus de huit mois une crise politique qui bloque le fonctionnement du gouvernement.