Faits divers : Tué pour n’avoir pas répondu à la convocation de la gendarmerie

Par son refus de répondre à une convocation de la gendarmerie, un jeune fut abattu froidement à Danyi Todomé par la gendarmerie. Cela se passe au Togo

Tout est partie d’une dispute entre deux frères de la même famille. A la suite de cela, le benjamin qui a été copieusement corrigé par son grand frère est parti au commissariat de la ville prendre une convocation qu’il a remis à son grand frère. Ce dernier refusa de répondre favorablement à la convocation.

A la suite de ce refus, trois gendarmes furent envoyés pour le chercher. Même la vue des gendarmes n’a fait changer position au jeune homme qui persiste dans son refus de suivre les hommes de la loi. Contrarié par ce refus et ayant perdu son sang froid, un des gendarmes de l’équipe n’a trouvé mieux à faire que de sortir son arme et de tirer à bout portant sur le jeune homme qu’il tua devant ses parents.  Nous espérons que ce gendarme répondra de son acte car quelle que soit la raison, son comportement est criminel et mérite d’être sanctionné. Le refus d’obtempérer à une convocation ne peut conduire à la mort, même si le fautif est violent, il est du devoir de l’homme de la loi de le faire revenir à la raison en tirer en dernier ressort pour le maitriser et non sur des parties vitales.