Enfin le PSG réagit dans l’affaire de Serge Aurier contre les flics

Quelques heures après la sortie de Serge Aurier de sa garde à vue, le PSG a réagi officiellement à cette nouvelle affaire. Le club de la capitale laisse la présomption d’innocence à son défenseur.

En garde à vue prolongée ce lundi à la suite d’une altercation avec des policiers, Serge Aurier a quitté le commissariat du VIIIe arrondissement de Paris ce mardi matin. Le PSG a réagi de manière officielle à cette nouvelle affaire concernant son défenseur dans un communiqué publié sur son site internet.

A lire aussi  Affaire Aurier : que s’est-il passé ce lundi matin ?

« Le Club a pris connaissance, ce jour, de la convocation de Serge Aurier, le 26 septembre prochain, devant le tribunal correctionnel de Paris à la suite de son interpellation par la police, dans la nuit de dimanche à lundi. »

« Le joueur, comme tout citoyen, bénéficie de la présomption d’innocence »

« A ce stade du dossier, le Club tient à rappeler que son joueur, comme tout citoyen, bénéficie de la présomption d’innocence. Par ailleurs, le Club souligne son attachement au respect des forces de l’ordre et de leurs missions, qu’elles remplissent parfois dans des conditions difficiles. Aucun commentaire supplémentaire ne sera livré par le Club avant la décision de justice. »

Aurier avait été interpellé par la BAC pour insultes, outrage et violences légères sur des forces de l’ordre à la sortie d’une boîte de nuit. Selon nos informations, le joueur a de son côté porté plainte contre l’officier qui l’avait interpellé pour violences policières.