Emigration clandestine : HSF redoute d’autres drames aux larges des côtes italiennes

En l’espace de deux jours presque environ plus 3000 candidats à l’émigration clandestine ont été secourus aux larges des côtes italiennes.

Parmi ces candidats dont une grande majorité sénégalaise (source RFI pour ne pas dire HSF car le ministère va toujours nier comme d’habitude), on note des enfants et des femmes enceintes.

Cette pression migratoire risque de s’intensifier occasionnant encore d’autres naufrages qui vont d’endeuiller davantage le Sénégal et le continent si l’on sait que plus de 800000 migrants sont en transit aux larges des côtes libyennes pour rejoindre l’Europe.

Une situation qui inquiète  vu les problématiques de paix, de sécurité, d’intégrité et de dignité humaine que dévoile cette nouvelle forme de migration.

C’est dans cette démarche de sensibilisation et de recherche d’alternatives endogènes   que nous avons eu hier une séance de travail et d’interview avec des  journalistes de la première chaine de télévision Hollandaise (NOS) sur les questions d’immigration, paix, sécurité, terrorisme et radicalisation (voire photos).

L’organisation internationale de migrants HSF appelle à une mobilisation citoyenne et africaine  pour sauver la jeunesse, cette force vive sacrifiée, en situation de détresse et de  vulnérabilité à la recherche  d’un meilleur avenir.

Boubacar Seye

Président d’Horizon Sans Frontières