Duncan dénonce les installations anarchiques des artisans

Le Chef du gouvernement ivoirien, Daniel Kablan Duncan a dénoncé, mardi, à Abidjan,les installations anarchiques de certains artisans qui contribuent à la dégradation de l’environnement.

« L’une des difficultés resésident dans les installations anarchiques de certains corps de métier notamment,les mécaniciens, les ferrailleurs, vanniers dont les activités contribuent à la dégradation de l’environnement », a regretté le premier ministre Daniel Kablan Duncan à l’ouverture officielle du Marché ivoirien de l’Artisanat (MIVA) qui a pour invité d’honneurle Maroc. « Ce cadre d’exercice inapproprié est un frein à la productivité même des artisans », ajoute M.Duncan qui entend poursuivre la mise en œuvre de différentes actions qui devraient « permettre au secteur de l’artisanat de constituer une base solide pour l’industrialisation de notre pays et d’accroire sa contribution au PIB national ». Il s’agit entre autres de la construction d’un marché moderne de vannerie sur un terrain de 05 ha à Grand-Bassam, d’un village moderne de menuiserie à Anonkoua Kouté pour les déguerpies dee la voie Abobo-Zoo, la mise en place d’un système de financement, la création de zones d’implantation artisanales et centre de ressources professionnelles, le renforcement des capacités des artisans. « 950 millions de FCFA on eté dégagés de 2012 à 2015 pour la purge des droits coutumiers de la casse moderne d’Anonkoua kouté pour la relocalisation des ferrailleurs », a par ailleurs révélé le premier ministre. Selon,le Commissaire général du MIVA, Aïssatou Doucouré , cette 2ème édition enregistre la participation de plus de 20 paysdont 17 africains avec 650 exposants. En Côte d’Ivoire, l’artisanat emploie 40% de la population active pour unecontribution de 12% au PIB. Les artisans exercent 245 corps de métiersregroupés en 08 branches.