Dogbo Blé et Séké Séka, assassins du Général Guéï condamnés à perpétuité

Le Tribunal d’Abidjan a condamné, jeudi, à la perpétuité les deux principaux prévenus Dogbo Blé et Anselme Yapo Séka dit Séka Séka dans l’affaire de l’assassinat du Général Robert Guéï, a-t-on constaté sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Cette peine de prison à vie contre l’ex-Commandant de la Garde républicaine ivoirienne, Brunot Dogbo Blé et Anselme Yapo Séka, ancien aide de camp de l’ex-Première dame Simone Ehivet Gbagbo et d’autres accusés, a été prononcée par le Président du Tribunal Tahirou Dembélé.

Ces deux officiers supérieurs de l’armée ivoirienne étaient poursuivis pour complicité d’assassinat du Général Robert Guéï, ex-Chef de la junte militaire (1999-2000). Une troisième personne, le sergent Déléba Sery a été également condamnée à la prison à vie. Par ailleurs, des prévenus ont été acquittés et pourront rentrer chez eux.

Robert Guéï, son épouse Rose Guéï et des membres de sa garde rapprochée ont été assassinés le 19 septembre 2002, à l’issue d’un coup d’Etat manqué qui s’est mué en rébellion armée. Une vingtaine de personnes étaient poursuivies pour assassinat et complicité d’assassinat dans le cadre de ce procès.