Des policiers tenus en otage par un groupe armé à Bangui

Selon les informations de RFI, six policiers sont encore détenus par le groupe d’autodéfense du PK5, le quartier musulman de Bangui.

Après l’interpellation  de 26 musulmans qui n’avaient pas de papiers lors d’un contrôle de routine, un groupe armé  avait pris d’assaut un commissariat du quartier lundi pour prendre d’autres policiers en otage, obligeant la Minusca à intervenir. L’opération militaire avait fait au moins sept morts et treize blessés, selon le ministre de la Sécurité, Jean-Serge Bokassa. Les policiers avaient pu être exfiltrés. Mais cette fois, le groupe d’autodéfense refuse toujours de libérer ses otages.