Délégation de l’Union Européenne en Mauritanie : Communiqué de presse

La Délégation de l’Union Européenne en République Islamique de Mauritanie et les Chefs de Mission de l’Union Européenne ont suivi avec une grande attention les incidents du 29 Juin 2016, la procédure judiciaire et le verdict sévère prononcé dans le cadre du procès contre 23 personnes, dont plusieurs défenseurs des droits de l’Homme, membres de l’IRA.

Nous sommes préoccupés par les allégations crédibles de graves violations des procédures judiciaires, aussi bien dans le cadre de la législation mauritanienne que de la Convention Internationale contre la Torture, à laquelle la Mauritanie a adhéré. Nous demandons aux autorités mauritaniennes une enquête approfondie et urgente sur ces questions, y compris les allégations de torture.

Nous continuons à suivre de près ce dossier, y compris ses aspects judiciaires. L’exercice d’une Justice équitable est essentiel pour le respect de l’Etat de Droit et le maintien de la paix sociale. L’Union européenne rappelle son attachement au respect des droits de l’Homme en général et des droits d’association et de manifestation pacifique et de la liberté d’expression en particulier. Nous soulignons le rôle clé des défenseurs des droits de l’Homme pour promouvoir la démocratie et le respect du Droit.

Dans les circonstances actuelles il est particulièrement important que l’Etat et toute la société civile mauritanienne continuent à travailler ensemble pour renforcer l’unité nationale et éliminer toute forme de discrimination et d’exclusion, notamment l’esclavage et ses séquelles.

L’Union Européenne est prête à travailler avec tous les acteurs intéressés pour soutenir la cohésion sociale et l’harmonie entre toutes les communautés de la Mauritanie.

Nouakchott, le 23 Aout 2016