Découvrez les Présidents africains les plus assidus à l’Elysée sous François Hollande

Depuis sa prise de pouvoir en 2012, le président français François Hollande semble accorder une importance capitale à ses relations avec ses homologues africains.

Qui, comme l’a constaté Jeuneafrique.com, se bousculent au perron du palais de l’Elysée. Ainsi, dénombre le site de l’hebdo panafricain, 43 chefs d’Etat africains ont foulé le perron de l’Elysée pour 87 têtes-à-têtes comptes non tenu des rencontres préparatoires à la COP 21 et autres événements multilatéraux. Reçu 08 fois par son homologue français, le président guinéen remporte la palme. Il est suivi par l’ex président béninois Thomas Boni Yayi et Alassane Ouattara de Cote d’Ivoire qui totalisent chacun 6 rencontres avec le président français.

L’homme fort de Niamey, Mahamadou Issoufou pointe à la troisième place avec 5 réceptions à l’Elysée. Pour sa part, le président du Tchad a été photographié en compagnie du 24e président de la république française sur le fameux perron de l’Elysée 04 fois. Idem pour le roi Mouhamed VI qui n’en demeure pas moins le premier président africain à avoir été reçu par le successeur de Nicolas Sarkozy. Elu à la tête du Sénégal en 2012, Macky Sall n’est pourtant pas un habitué de l’Elysée. Selon le décompte de jeuneafrique.com épié à buzz.sn, le quatrième président du Sénégal a été reçu à trois reprises par François Hollande même si sa première visite en France en tant que président, il a eu sous l’ère Nicolas Sarkozy. Il est logé dans la même enseigne que Ali Bono du Gabon, le Malien Ibrahim Boubacar Keïta, le Mauritanien Mouhamed Ould Abdel Aziz, l’ancien président tunisien Moncef Marzouki, le Congolais Denis Sassou Nguesso et le Malien Diocounda Traoré, ancien président par intérim. Il faut cependant préciser que la Gambie a été le premier pays à accueillir le chef de l’Etat sénégalais, fraîchement élu.