Côte d’Ivoire: plus de cinquante étudiants seront présentés lundi devant le Tribunal

Plus de cinquante étudiants arrêtés à la suite des remous survenus la semaine dernière à l’université Félix Houphouët- Boigny de Cocody lors d’une grève déclenchée par la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) seront présentés, lundi, devant le Tribunal d’Abidjan- Plateau, a appris APA, dimanche, de sources proches de ce syndicat estudiantin.
Selon un membre du bureau national de la FESCI, « ce sont 57 camarades qui seront présentés demain (lundi) devant le Tribunal d’Abidjan-Plateau ». «La FESCI a décidé de poursuivre sa grève pour une durée de 72 heures à partir de lundi pour obtenir la satisfaction des 16 autres points de revendications », a-t-il ajouté en souhaitant la « libération des camarades détenus ».

De violents affrontements ont opposé lundi dernier, des policiers à des étudiants au sein de l’université Félix Houphouët -Boigny, la plus grande université publique ivoirienne, faisant de nombreux dégâts matériels et des blessés.

Le dernier Conseil des ministres a décidé, mercredi, de suspendre jusqu’à nouvel ordre les activités des syndicats d’étudiants sur le territoire national et du maintien des forces de l’ordre sur les campus universitaires, afin d’y assurer la sécurité des biens et des personnes.