Côte-d’Ivoire : Le chef de l’opposition répond à Jeune Afrique

De passage à Paris il y a quelques jours, le président du Front populaire ivoirien (FPI), chef de file de l’opposition ivoirienne, a beaucoup travaillé à l’image de son parti. Plus offensif que jamais, il a répondu aux questions de Jeune Afrique.

Son message, au fil des rencontres avec les médias, les militants et les acteurs institutionnels français n’a pas varié : le FPI est prêt pour un nouveau départ et participera aux prochaines élections législatives. Il est également revenu sur les divisions qui minent toujours son parti et sur ces « frondeurs » qui contestent sa légitimité depuis plusieurs mois.