Lundi dernier,  la commune d’Abobo (Abidjan) a été le théâtre d’un affrontement sanglant entre deux clans rivaux. Les affrontements ont eu lieu  dans le quartier Sagbé, derrière les rails. Si les heurts  ont été violents, il faut signaler qu’aucune perte en vies humaines n’a été enregistrée. Le bilan fait état de 6 blessés dans les deux camps.

Selon les informations, c’est dans l’après-midi que les affrontements ont eu lieu, non loin du terminus de la gare SOTRA. les combats  se sont poursuivis jusque dans un  ravin dans le quartier derrière fil.

Selon plusieurs médias locaux ivoiriens, le contrôle du quartier précaire de derrière fil serait à l’origine de ces affrontements  sanglants qui auraient fait au moins trois blessés graves dans chaque camp, tous tailladés à la machette.

La violence avec laquelle les heurts se sont déroulés a semé la panique dans la localité. Prises de peur, les populations sont restées terrées chez elles pour éviter d’être prises pour cible par les  clans rivaux. Rappelons que ce n’est pas la premières fois que les antagonistes s’affrontaient.

Selon nos sources, la semaine dernière, les deux clans s’étaient déjà affrontés. Il a fallu l’intervention musclée des soldats du CCDO en patrouille dans le quartier pour  ramener le calme grâce à des gaz lacrymogènes.

Afrikmag
PARTAGER