Côte d’Ivoire: arrestation du Secrétaire général de la FESCI

Le Secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire (FESCI), Fulgence ASSI (photo) a été interpellé, mercredi, à Abidjan par la police nationale ivoirienne, ont indiqué ses proches à l’Agence de Presse Africaine dans la capitale économique ivoirienne.
« Le camarade Assi Fulgence a été arrêté cet après-midi (mercredi) avec un autre camarade dans la commune de Yopougon (Ouest d’Abidjan) dans les environs du 3ème pont», a confié à APA le Secrétaire national à l’information de la FESCI surnommé « National Fatcha ». « Cela porte à 45, le nombre de nos camarades arrêtés depuis le lundi », a-t-il ajouté.

Des heurts ont éclaté lundi entre des policiers et des étudiants qui revendiquaient à l’initiative de la FESCI dans l’enceinte de l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan,(plus grande université publique ivoirienne) de «meilleurs conditions de vie et d’études » et dénoncer la réquisition prochaine des résidences universitaires dans le cadre des prochains jeux de la Francophonie.

« La méthode d’admission de licence 3 en Master, le non équipement des salles spécialisées, les successions d’années blanches en sciences médicales, la mauvaise application du système Licence Master, Doctorat (LMD) », sont également inscrits sur la liste des revendications de la FESCI à l’origine de ce mouvement.

Fulgence Assi dans un entretien à APA avait souligné que « les étudiants n’accepteront pas de quitter leur cité au profit des athlètes dans le cadre des prochains jeux de la francophonie que la Côte d’ivoire va abriter ».

Le Conseil de l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Cocody avait suspendu les activités des mouvements estudiantins à la suite d’une série d’affrontements entre la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) et l’Association générale des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire(AGEECI) en novembre dernier.