Corée du Nord: Chine et Etats-Unis s’engagent à «travailler» ensemble

0
140

Rex Tillerson, le secrétaire d’Etat américain est arrivé à Pékin, dernière étape de sa tournée en Asie, pour déminer le terrain diplomatique entre les Etats-Unis et la Chine. Mais alors qu’il devait préparer un sommet sino-américain pour le mois d’avril, c’est l’épineux dossier de la Corée du Nord qui a pris le dessus lors de sa rencontre avec son homologue chinois Wang Yi.

Les tensions avec la Corée du Nord ont atteint un « niveau dangereux » a estimé Rex Tillerson, tout en disant que les Etats-Unis « vont travailler » avec Pékin pour tenter d’infléchir la politique de la Corée du Nord.

Travailler ensemble, mais sur quelle base ? Contrairement à Washington, Pékin exclut catégoriquement toute option militaire pour éviter le chaos à sa porte. La perspective d’une frappe américaine a été perçue comme une provocation ici.

« Sanctions sévères »

Et alors que Rex Tillerson veut convaincre ses interlocuteurs chinois d’augmenter la pression sur leur allié nord-coréen, le gouvernement chinois lui compte garder ce cap fixé depuis longtemps : « Pour résoudre le problème nord-coréen, nous devons appliquer des sanctions sévères et chercher le dialogue », a dit Wang Yi, le ministre des Affaires étrangères.

A Rex Tillerson qui -lors de sa tournée en Asie- a nettement haussé le ton vis-à-vis de Pyongyang, Wang Yi a rétorqué : « Nous espérons que toutes les parties y compris nos amis américains garderont la tête froide afin de trouver une solution sage ».

Rfi

Laisser un commentaire