Campagne nocturne dans le métro pour Benoit Hamon

Le candidat socialiste à l’élection présidentielle, s’est rendu dans la nuit de mardi à mercredi sur un chantier du métro parisien afin de « vanter la qualité de service public ».

Opération séduction pour Benoit Hamon. Le candidat socialiste à l’élection présidentielle s’est rendu dans la nuit de mardi à mercredi sur un chantier du métro parisien, distribuant les poignées de mains aux ouvriers de la RATP, casque de chantier sur la tête et gilet orange sur le dos.

« La France ne s’arrête pas de vivre entre 21h et 7h, notamment dans les services publics qui assurent une continuité », a souligné le député des Yvelines, en visite de 2h à 3h du matin à la station Raspail sur la ligne 4. « Cela m’intéresse de voir comment on peut améliorer les conditions de ceux qui travaillent la nuit, surtout quand ce sont des situations extrêmement exposées à des tâches répétitives, à des cadences qui sont dures, au travail en extérieur », a-t-il poursuivi.

« Ce n’est pas désintéressé ». Pour l’un des ouvriers du chantier, ce déplacement est avant tout un coup de communication. « Je pense que ce n’est pas désintéressé, c’est pour pouvoir gagner quelques voix ». Mais un autre travailleur, occupé à refaire le carrelage blanc du métro, se dit « content qu’il voit comment ça se passe sur les chantiers, surtout la nuit ».

D’autres déplacements de nuit. Cette visite avait un sens très politique pour Benoit Hamon : sensibiliser sur les retraites et la pénibilité. Il a prévenu que ce déplacement nocturne ne serait pas le dernier. Sa prochaine étape : un port de pêche, avant la criée.

Europe1.fr

Partager

Laisser un commentaire