Burkina : remise en liberté provisoire du colonel Bamba

Le colonel Mamadou Bamba, l’officier qui avait annoncé le coup d’État du général Gilbert Diendéré en direct à la télévision nationale, le 17 septembre 2015, a été remis en liberté provisoire mardi à Ouagadougou.
Son visage rond, aux yeux écarquillés, est connu de tous les Burkinabè. Dans la matinée du 17 septembre 2015, il était apparu en direct à la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) pour annoncer officiellement la prise du pouvoir par le général Gilbert Diendéré et la mise en place d’une junte baptisée Conseil national pour la démocratie (CND). Son manque d’aisance face caméra, sa diction hésitante et son discours hasardeux sur la légitimité de ce coup de force militaire lui avaient immédiatement valu une avalanche de railleries sur les réseaux sociaux.