Burkina : le crédit de téléphone du Chef de l’Etat plafonné à 400.000 FCFA (600 euros) par mois

Le Gouvernement burkinabé vient de décider du plafonnement des factures de communication du Président du Faso et d’autres chefs d’institutions, en vue de réduire le train de vie de l’Etat, a-t-on appris auprès de la primature.ar mois
Ainsi, le crédit de communication du Chef de l’Etat a été plafonné à 400 000 F CFA par mois. Le même montant a été alloué au Premier ministre, au ministre d’Etat et aux ministres chargés de la Défense, de la Sécurité et des Affaires étrangères.

Un deuxième plafonnement à 200 000 F CFA concerne les Présidents d’institutions et d’autres personnalités ayant rang de ministre.

Jusqu’ici, le montant de la facture de téléphone du président de la République n’était pas limité.
D’autres mesures relatives à l’utilisation des véhicules de l’Etat, à la consommation d’eau, d’électricité et de téléphone des administrations publiques ont également été prises.

La mise en œuvre de ces mesures vise à assainir le cadre réglementaire de gestion des finances publiques et à faire des économies financières substantielles sur le budget de l’Etat.

Pour la gestion 2016, ce budget accuse un déficit d’environ 302 milliards de F CFA.