Boxe : Manny Pacquiao réussit ses adieux en battant Tim Bradley

Le Philippin Manny Pacquiao, l’un des boxeurs les plus titrés de l’histoire, a réussi ses adieux en battant aux points et avec panache l’Américain Tim Bradley lors d’un combat sans titre en jeu, samedi à Las Vegas (Nevada).

Après le décevant et bien terne « combat du siècle » perdu face à son grand rival Floyd Mayweather en mai 2015, Manny Pacquiao est descendu du ring pour la dernière fois de sa carrière, en vainqueur éclatant. Il a dominé de bout en bout son adversaire qu’il affrontait pour la troisième fois (défaite aux points en juin 2012 et victoire aux points en avril 2014) et qu’il a envoyé à deux reprises au tapis.

Même s’il n’a pas offert à ses supporteurs le KO qui leur avait promis, sa victoire à l’issue des douze reprises ne faisait aucun doute pour les spectateurs du MGM Grand Garden Arena, tout acquis à sa cause, et a été confirmée à l’unanimité par les juges (116-110, 116-110, 116-110). Le Philippin dont la carrière professionnelle avait débuté en janvier 1995 pour une bourse de 1.000 pesos (19 euros), a signé sa 58e victoire, dont 38 avant la limite, six défaites et deux nuls.

Près de 500 millions de dollars amassés

L’octuple champion du monde qui, après avoir vécu dans la rue, a amassé une fortune estimé à 500 millions de dollars, dont 20 millions pour son combat d’adieux, veut désormais se lancer à temps complet dans une carrière politique. Et malgré sa démonstration contre Bradley (33 victoires, deux défaites et un nul) et les espoirs de ses entraîneurs et promoteurs, « Pac-Man », 37 ans, ne semble pas vouloir revenir sur sa décision.