Bouaké: 295 accidents de la circulation routière avec 21 morts enregistrés de janvier à juin 2016

Quelque 295 accidents de la circulation routière ayant faits 21 morts ont été enregistrés du 1er janvier au 30 juin 2016 à Bouaké, a appri ce jeudi de source officielle dans cette métropole du Centre-Nord ivoirien.
L’information a été donnée, mercredi, à Bouaké, par le Secrétaire général 1 (SG1) de la préfecture de région de ladite ville, Firmin Yokozo Zozoro, qui s’exprimait lors de la cérémonie officielle de célébration de la fête de Ramadan.

‘’Depuis le 1er janvier 2016 jusqu’au 30 juin 2016, Bouaké a connu 295 accidents de motos et de taxis en 6 mois, soit 49 accidents par mois‘’ a déploré M. Yokozo, ajoutant que ces accidents principalement causés par des motos ont occasionnés ‘’malheureusement 21 morts parmi nos enfants et nos jeunes’’.

C’est pourquoi, a souhaité le SG1 de la préfecture de région de Bouaké ‘’en ce jour de fête pour la communauté musulmane (…) je demande à ce que les jeunes soient prudents’’ en évitant de faire ‘’le rodéo dans les rues de Bouaké à bord de mototaxis ou de taxis pour ne pas endeuiller inutilement les familles’’.

Selon un rapport du service des constats d’accidents de la préfecture de police de Bouaké, les causes fréquentes des accidents de la circulation routière dans cette ville sont entre autres liées au mauvais
dépassement, à la vitesse excessive qui entraine la plupart du temps le défaut de maitrise du véhicule.

L’absence de permis de conduire, le non-respect des feux tricolores, l’ignorance du code de la route, l’indiscipline et l’incivisme notoire de certains usagers de la route à Bouaké, figurent également au nombre des causes de ces accidents.