Biya Interdit la production et la commercialisation de whisky en sachet de 100 francs

Le gouvernement camerounais a fixé au 12 septembre 2016, la date butoir à partir de laquelle la production et la commercialisation des whiskies en sachets et en bidons seront interdits sur le territoire national d’après une décision du ministère de l’Industrie.

Il s’agit là, de l’incidence d’une décision gouvernementale remontant au 12 septembre 2014, laquelle rendait d’application obligatoire la norme sur la production des liqueurs et autres spiritueux au Cameroun.

Cette norme exclut du marché les produits en sachets et conditionnés dans des bidons, puisqu’elle n’autorise que des emballages en verre pouvant être estampillés.

La décision gouvernementale était alors assortie d’un moratoire de 24 mois afin de permettre aux distilleurs d’écouler les anciens stocks et d’arrimer leur outil de production à la nouvelle donne.

D’après des témoignages concordants, les whiskies vendus en sachet et dans les bidons ne respectent pas toujours des normes requises de conditionnement, et dont la consommation assez abondante par des consommateurs a souvent provoqué des décès.

Les sachets vendus à 100 francs CFA l’unité sont notamment prisés par les petites bourses, indépendamment des conséquences désastreuses sur la santé et la vie des consommateurs.