Bénin: accident meurtrier dans une décharge près de Cotonou

Au Bénin, une explosion dans une décharge où étaient incinérées des marchandises avariées a fait 3 morts et 50 personnes brûlées à des degrés divers, jeudi 8 septembre en fin d’après-midi. La population s’était ruée sur la fosse pour récupérer des sacs de farine de blé.

L’accident s’est produit à Tori Avamé, une commune rurale à une quarantaine de kilomètres de Cotonou qui abrite un site d’incinération de marchandises frelatées. Des sacs de farine de blé avarié saisis au port de Cotonou avaient été jetés dans une fosse et aspergés d’essence pour être brûlés.

Comme ils ont l’habitude de le faire lorsque les autorités quittent les lieux et que le feu diminue, de nombreux villageois se sont approchés du trou pour essayer de récupérer un peu de marchandises, certains y sont même entrés.

Des témoins décrivent l’explosion comme une boule de feu qui aurait pris au piège ceux qui étaient dans la fosse ou à proximité. Joint par RFI, le ministre de l’Intérieur indique qu’il n’y a pas eu d’explosion, mais que les habitants se sont précipités dans la fosse contenant des cendres incandescentes.Ce soir, au centre hospitalier de Cotonou, l’un des hôpitaux où les blessés ont été transportés, des familles attendent toujours anxieusement des nouvelles de leurs proches et craignent que le bilan ne s’alourdisse. Rencontré devant les urgences, Emmanuel, qui a perdu deux membres de sa famille, expliquait que « c’est la misère qui pousse les populations à aller chercher de la nourriture avariée et qu’aujourd’hui, certaines sont mortes pour avoir à manger ».